herbier musae

Coup de cœur pour l’univers harmonieux et poétique de Musae et de sa créatrice Marie Delaire, décoratrice d’intérieur à Cannes. Cette passionnée, amoureuse de l’artisanat et dénicheuse de trésors, nous reçoit dans son bureau d’études, le temps d’une interview.

Par Marlène Renou

 

Comment votre passion pour la décoration est-elle née ?

J’ai toujours baigné dans cet univers grâce à ma maman qui a longtemps eu un showroom de décoration. Elle avait un talent extraordinaire et une grande créativité. Petite, je l’accompagnais dans ses activités et ses achats sur les salons. Elle m’a transmis cette fibre, ce goût. La maison c’est ce qui prime pour moi ! Je ne m’arrête pas devant une boutique de vêtements mais une boutique de déco par contre me happe immédiatement… C’est un bonheur pour moi de soigner mon intérieur.

C’était donc une suite logique pour vous d’en faire votre métier ?

Effectivement, j’ai toujours eu l’envie de travailler dans la décoration, mais ce n’est pas mon premier métier ! Avant de me lancer dans ce domaine, j’officiais dans le multimédia, j’ai évolué avec les technologies. A l’origine, j’étais chasseuse de tendances dans l’univers du jeu vidéo ! Mon cœur de cible était les 4 -14 ans. J’achetais des licences sur les marchés étrangers, que l’on transformait ensuite en jeux vidéos. J’y ai travaillé de nombreuses années avec un rythme très soutenu. Puis un jour, j’ai ressenti le besoin de tourner la page et de me consacrer à ma grande passion.

Comment l’aventure a-t-elle débuté ?

J’ai eu la chance de beaucoup voyager et de grandir à l’étranger. J’ai d’ailleurs rencontré mon mari de cette façon, nous avions le même mode de vie. Avant de nous installer à Cannes, nous avons habité à Los Angeles, à Lyon et en Belgique. C’est dans ce pays que j’ai commencé à faire du conseil en décoration pour des amis. Puis, mon mari travaillant dans l’immobilier, m’a permis de me pencher sur de plus gros projets. Il y a huit ans, suite à une opportunité professionnelle, nous avons emménagé à Cannes. C’était le bon moment pour me lancer dans cette nouvelle aventure. J’ai donc ouvert Musae le 1er octobre 2011.

Quel est l’univers de cette boutique ?

Je propose de jolis objets qui sortent de l’ordinaire et de tout ce que l’on peut retrouver sur internet. Pour cela, il faut aller chercher dans l’artisanat et le savoir- faire de contrées lointaines… Beaucoup de pays sont d’ailleurs représentés à la boutique : Japon, Danemark, Norvège, Australie, Allemagne, Russie, France, Népal, Belgique… Je chine beaucoup, des pièces qui ont du sens pour moi et qui vont se mélanger avec le contemporain et le réchauffer. Je n’achète pas d’objets commerciaux mais des objets qui ont une vraie résonance. Je cherche cette harmonie qu’il peut y avoir entre la texture, la maille, la forme, la couleur… Je me déplace sur des petits salons et des petits marchés, sur lesquels il y a des créateurs et des artisans qui exposent et qui n’ont pas les moyens d’aller faire Maison et Objets, et c’est comme cela que je fais de vraies découvertes, qu’on ne voit nulle part ailleurs ! Les blogs déco, Instagram, Pinterest m’inspirent également beaucoup, il y a énormément de créateurs à découvrir comme cela.

Vous faites aussi de la décoration d’intérieur pour les particuliers, comment vous y prenez-vous ?

Rapidement après l’ouverture de la boutique, des clients en résidence secondaire sur le Côte d’Azur, m’ont sollicitée pour refaire leur déco, leur salon, leur jardin… Je pense qu’ils ont été séduits par cette atmosphère assez poétique que dégage la boutique et m’ont demandé d’apporter cette touche chez eux. Il y a des gens qui ont besoin d’être conseillés et guidés là-dedans. Mes clients me donnent un brief avec leurs envies … et je leur propose un nouvel aménagement, une nouvelle décoration, sur mesure, en fonction de leurs attentes. Je fais travailler des artistes, des artisans, je chine pour eux des meubles et accessoires dans le monde entier. On redonne toute sa splendeur à une maison. Maintenant que j’ai un petit peu de visibilité, les gens viennent naturellement à moi quand ils se reconnaissent dans mon univers. Je travaille aussi à l’étranger, je fais du linge de lit, des luminaires, de la vaisselle… sur mesure également. Je pense que le bien-être passe aussi par son intérieur. C’est ce que je m’emploie à créer sur tous mes chantiers déco : une atmosphère, une harmonie… Inévitablement, l’équipe, s’est maintenant agrandie, j’ai quatre personnes qui m’accompagnent sur tous mes projets.

D’où viennent vos inspirations ?

Cela va vous paraître extrêmement banal, mais ma plus grande inspiration vient de la nature ! A chaque fois que je vais me balader, je redécouvre la nature sauvage, tout est là, les mauvaises herbes, les couleurs, les oiseaux… Même sur un meuble ultra contemporain, elle est présente. Fibre, maille, tout ce qui vient de la nature, je trouve cela merveilleux et exceptionnel ! L’artisanat aussi, le fait main, ce que l’homme est capable de créer, cette richesse que l’on retrouve dans la main de l’homme. Et puis mes voyages bien sûr ! Voyager vous ouvre l’esprit sur l’extérieur.

Musae Collection
11 Rue Notre Dame, 06400 Cannes

Leave a Reply