chambre d'hôtes

Située à Tourrettes-sur-Loup, village niché entre Grasse et Vence, Cat&Rose intrigue… Entre boutique de décoration et maison d’hôtes, cap sur un lieu dédié aux amoureux de l’aménagement d’intérieur et du voyage !

Par Marlène Renou

C’est au cœur du village, dans une ruelle piétonne plutôt ensoleillée, qu’une bâtisse aux murs jaunes se dessine. La porte d’entrée en bois, lourde et imposante, intimiderait presque les badauds de passage… Et pourtant ! C’est une véritable boutique aux trésors que Catherine, la mère, et Rose, la fille, ont imaginée. Derrière leur comptoir, les deux femmes à la chevelure rousse et au sourire franc réchauffent l’atmosphère (plutôt froid au premier abord !). Cette demeure appartenait autrefois à un vieux niçois fresquiste. Elle s’étend sur cinq niveaux : sous-sol, rez-de- chaussée et 1er étage proposent une multitude d’objets dignes des contes des milles et une nuits… Tandis que le 2ème et 3ème étage ont été transformés version « maison d’hôtes ».

Un duo mère et fille détonnant !

Petit retour en arrière… Catherine Barade, est styliste reconnue dans la mode à Paris. Elle crée notamment la marque de sacs en cuir UPLA qui devient rapidement une marque iconique de la mode française. Son « must have » ? Une besace que l’on voit dans tout Paris ! « Son magasin est qualifié de premier « concept store » parisien, nous raconte Rose. Elle mélange toutes sortes d’objets hétéroclites dans un même espace et dans les années 70… C’était du jamais vu ! » Rose Vignat, parisienne dans l’âme, est multi-casquettes dans l’univers de la musique et plus particulièrement du rock. « Journaliste, attachée de presse ou encore agent dans l’industrie musicale, détaille-t-elle. J’ai travaillé pour des magazines ainsi qu’un label basé à Marseille ». Son métier l’amène à voyager fréquemment et à vivre à l’étranger, notamment en Suède où elle part s’installer à l’âge de 25 ans. Mode, musique… Mais que vient donc faire la déco dans cette histoire ? « Nous étions toutes deux à un virage de nos vies professionnelles, explique Rose. Avec un besoin presque vital d’entreprendre ! » Des racines niçoises très profondes et très denses du côté de Catherine, elles rêvent ensemble de nouvelles aventures et d’un retour aux sources sur la Côte d’Azur. La décoration, passion commune semble être un bon terrain d’entente !

Le style Cat & Rose

Après trois années en bord de départementale à l’entrée du village, mère et fille déménagent leur boutique au cœur du village. Elles sont unanimes, leur univers est fait de mélanges ! Rose ayant vécu à Stockholm est attachée au design scandinave. Catherine, amoureuse de l’Inde, transmet le virus à sa fille. Dans cette boutique à la fois très traditionnelle et atypique, on retrouve un beau brassage de poteries vertes du Maroc, de meubles tissés du Togo, d’alpagas du Pérou, d’objets scandinaves, mais aussi de très beaux pashmina pour l’hiver, et une multitude de tissus indiens, brodés à la main. Rien n’est calculé, elles fonctionnent au coup de cœur ! Et pourtant, leur sélection est un juste équilibre, entre le design scandinave calme et épuré et l’ambiance survoltée et colorée indienne. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Ici, exit le standardisé ! « Mon conseil en matière de décoration ? Ne pas surcharger et avoir des objets personnels qui ont une histoire, confie Rose. Cela définit une maison, crée une atmosphère, donne une personnalité. »

L’Inde, première source d’inspiration

Citadines dans l’âme, il fallait qu’elles puissent « s’ échapper du village » au moins deux mois par an pour s’inspirer, changer d’air ! En novembre, Catherine et Rose se rendent en Inde pour les achats de Noël et en février pour les achats d’été et de la rentrée. « On se balade beaucoup, nez au vent, dans les bazars et les endroits très poussiéreux où personne ne va ! D’ailleurs on n’a même pas peur de manger la street food indienne ! » s’amuse Rose. Résultat ? Un shopping de belles trouvailles qu’on ne voit nulle part ailleurs ! 98% de ce qui est vendu dans le magasin est fait à la main, ce sont des pièces uniques, un savoir faire rare et fragile. Leur volonté première est de mettre en valeur un artisanat qui se perd. L’Inde, pour cela regorge de trésors, car c’est un endroit où tout est fait à la main ! Un pièce phare ? Le Kantha du Bengale, piqué à la main. Un objet de caractère qui peut recouvrir un lit, se jeter sur un canapé, ou bien servir de tapis. « C’est un objet d’art, presque une pièce d’histoire avec des imprimés modernes sur des textiles anciens et recyclés… Je le trouve poétique et polymorphe ! » souligne Rose.

Le lifestyle jusqu’au bout !

Concept à 360 degrés, Cat&Rose est un tronc central sur lequel viennent se greffer un certain nombre d’activités, toutes liées à l’art de vivre. Transformer une partie de la demeure en maison d’hôtes était donc tout naturel. Ainsi, deux chambres cosy équipées de leurs salles-de-bains sont au deuxième étage. Le dernier niveau de la maison, baigné de lumière, offre un coin cuisine et un salon propice à la détente. Passionnées de cuisine niçoise et indienne, elles imaginent forcément une extension culinaire dans le futur… Mais il ne faut pas brûler les étapes ! Pour l’instant, place au e-shop Cat&Rose qui vient compléter six années de shopping en boutique. Enfin, les deux femmes s’imaginent également personal shoppeuses pour les particuliers. Un concept qu’elles proposent déjà aux professionnels. Une envie précise ? N’hésitez pas à faire appel à leur bon goût : chiner de beaux objets, elles adorent cela… Et encore plus aux quatre coins du monde !

Cat & Rose
5 Rue du Château, 06140 Tourrettes-sur-Loup

Leave a Reply